A.M.T.
Association des Modélistes Turripinois

 

Gare de Rives

Cliquez pour découvrir la gare de Rives au 1/87ème

La gare de rives telle qu'elle était à la fin des années 60, avec son dépôt vapeur encore actif. A l'époque, de nombreux trains étaient encore remorqués par des locomotives à vapeur, même si la traction diesel montait inexorablement en puissance, de plus les autorails avaient une place importante dans les désertes locales. Les rames marchandises, affichaient une diversité de composition extraordinaire, à une époque ou la SNCF, n'avait pas encore abandonné  le trafic de petits colis, et ou le camion n'était pas encore le roi de la route.

La reproduction au 1/87ème, à l'échelle exacte qui représente une surface de 12m X 2.5m, constitué de 16 modules en contre-plaqué de 10mm, tous d'une dimension de 125X153cm. Une quarantaine d'appareils de voie, et une centaine de mètre de rail. La voie est posée sur une semelle liège, clouée puis ballastée. Les raccord entre modules sont constitué de coupons de rails amovibles.

Pour le décor, les recettes classiques ont été utilisées, flocage, ballast en sable tamisé, arbres en "Zecchium", bâtiments en carton. Un chenillard en led (visible sur les photos de l'usine), représente le laminoir en activité avec ses barres d'acier chauffée au rouge vif, passant entre les rouleau, les aplatissant à chaque fois un peu plus.

L'usine est constitué de 4 halls de chargement réalisés en divers profilés plastiques pour les montants verticaux et la charpente en treillis, chaque hall possède un pont transbordeur,  et dessert 3 voies de chargement qui sont reliées au pont tournant du dépôt. Un petit locotracteur et son wagons, parcourent les voies de l'usine automatiquement, grâce à un va et vient construit autour d'un programmateur de machine à laver le linge, en plus mouvement de va et vient, à chaque rotation, le petit convoi, change de voie automatiquement avant de retourner dans l'usine.

Le reste des bâtiments plus classiques est constitué d'une ossature en carton, recouverte de plaques de tôles ondulées. Pour l'implantation exacte de l'usine, une photo aérienne de l'IGN de 1960, nous à permis de retrouver le plan de l'usine et de ces nombreux bâtiments, la plupart ayant disparus de nos jours, l'usine ayant été profondément remaniée avec la disparation de la plaque tournante et du dépôt.

Les Photos du site réel

Les Photos de la construction du réseau

Les Photos du réseau

Les Vidéos de Rives